Flamanville jeudi 15 mars : Naoto Kan, premier ministre du Japon au moment de la catastrophe de Fukushima, témoignera.

COMMUNIQUE (16/02/2018)

 

Le CRILAN et le Can-Ouest accueilleront jeudi 15 mars Naoto Kan, premier ministre du Japon au moment de la catastrophe de Fukushima qui a débuté il y a 7 ans. Il nous dira sa profonde aspiration à un monde libéré du nucléaire, et cela à proximité du chantier de Flamanville où les nucléocrates s’acharnent à vouloir mettre le nouveau réacteur EPR en service malgré une cuve qu’ils ont reconnue non conforme, pour laquelle désormais, la rupture ne peut être exclue et par conséquent la catastrophe.

Naoto Kan s’adressera à 20 h au public dans la salle du Rafiot à Flamanville. Puis suivra la projection du film « le couvercle du soleil » qui retrace l’indicible tragédie vécue par les équipes gouvernementales impuissantes et paralysées dans leur capacité à agir. Or cette catastrophe risque d’arriver sous le quinquennat du président Macron et du gouvernement Philippe. Nous les avons mis en garde dans notre lettre adressée le 5 janvier 2018 s’ils accordent la dérogation pour la cuve défectueuse .

Nous attendons toujours une réponse suite à nos deux courriers du 30 septembre 2017 et du 5 janvier 2018 adressés au président et à ses ministres.

Refusons d’être acculés à être les réfugiés du nucléaire et les prochains migrants, soyons nombreux jeudi 15 mars à 20 h à la conférence de Naoto KAN à la salle du Rafiot à Flamanville et continuons à exiger l’arrêt du nucléaire, énergie de destruction massive.

AfficheNaoto

2 réponses sur “Flamanville jeudi 15 mars : Naoto Kan, premier ministre du Japon au moment de la catastrophe de Fukushima, témoignera.”

  1. Merci d’organiser cette rencontre avec Naoto Kan .
    Très important d’y être :
    – pour nous, pour tout ce que nous pouvons y apprendre
    – par respect pour cet homme qui vient jusqu’ici témoigner de son impuissance, c’est courageux
    – et pour montrer publiquement qu’il y a toujours des hommes et des femmes concernés par les dangers du nucléaire
    J »y serai et je peux participer à l’organisation.
    Christine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.