Le CRILAN solidaire des «hiboux» de BURE qui ré-occupent aujourd’hui le bois Lejuc. Leur résistance et leur détermination sont légitimes.

COMMUNIQUE (23/02/2018)

Le secrétaire d’état auprès du Ministre de la transition énergétique, Sébastien Lecornu, arpentait hier 22 février, le Bois Lejuc, à Bure, protégé par 500 «robocops» qui pensaient en avoir fini avec les opposants au projet Cigéo d’enfouissement de déchets radioactifs.

Serait-il déjà chapeauté de son bicorne bonapartiste?

Il s’était déjà illustré en Cotentin, à la HAGUE comme à Flamanville en ce début de février où on avait pu voir son nez s’allonger à la mesure de ses mensonges:

  • A ORANO- la Hague, d’abord où il n’avait pas hésité à évoquer un recyclage quasi complet des combustibles irradiés des centrales nucléaires alors que 95% des déchets dits recyclables ne sont pas recyclés, et en oubliant les 60 tonnes de plutonium, matière ultra sensible, stockées en sous sol. L’enfouissement des déchets dits de haute activité à vie longue ne vise qu’à les cacher à la vue et non à les gérer sans accident majeur comme le prouvent ceux qui se sont produits à Tcheliasbink ou à Mayak dernièrement.
  • A Flamanville, ensuite, où il a récidivé en omettant de parler des nombreuses malfaçons de la cuve du réacteur EPR aux aciers vulnérables par excès de carbone.

Le bonapartisme nucléaire autoritaire et policier est en marche. Mais Il ne faut pas confondre la loi et le maintien de l’ordre établi avec le fonctionnement démocratique d’une société. Faut-il rappeler que la France a déjà connu des périodes historiques où la loi n’était pas la conséquence de pratiques démocratiques et où, par contre, la résistance populaire était nécessaire ?

Aussi le CRILAN dénonce-t-il des pratiques gouvernementales qui nous font retourner en arrière et se réjouit-il, ce 23 février 2018, de voir les arbres du bois de BURE à nouveau occupés par celles et ceux qui refusent ces pratiques mortifères.

Pour Le CRILAN, Didier Anger

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *