Retour à Helsinki pour les Clis de la Manche: l’Ambassade de France

L’Ambassadeur de France en Finlande

Mercredi la réception à l’Ambassade de France a été l’occasion pour le CRILAN de revenir auprès de l’Ambassadeur sur la résolution du litige opposant Areva et TVO qui a fait construire le premier EPR en Finlande .

Dans sa réponse , l’Ambassadeur assisté du conseiller nucléaire pour Finlande et la Grande Bretagne a détaillé l’accord financier et le rôle de la diplomatie dans la résolution du conflit.

CF article précédent: http://crilan.fr/en-route-vers-la-finlande/

L’EPR finlandais accuse lui aussi un retard phénoménal de 10 ans et un coût de l’ordre de 10 milliard . Le retard a entraîné un dédommagement de 450 millions d euros de la part d’ Areva … et donc de la France…

« L’accord prévoit  aussi un système de bonus-malus : Areva et ses partenaires pouvaient recevoir jusqu’à 150 millions d’euros si le projet était achevé avant fin 2019, mais ils peuvent payer jusqu’à 400 millions d’euros ( maxi) supplémentaires en cas de nouveau retard au-delà de cette échéance. Ce système des bonus/malus devrait donc s’enclencher fin 2019. Areva avait précédemment évoqué un malus de 20 millions d’euros par mois de retard.« 

On croise les doigts ?!…

Voir aussi:

https://investir.lesechos.fr/actions/actualites/areva-et-tvo-soldent-leur-litige-sur-l-epr-finlandais-1748354.php

TVO: consortium privé finlandais de production électrique, assis sur l’industrie di bois et du papier.

EPR finlandais: visite de chantier pour les CLI de la Manche

Hier 26 novembre l ‘après midi du voyage des CLI de la Manche a été consacré à la visite du chantier de l’EPR Finlandais, retour sur cette visite..

Après un rapide échange avec les élus de la région de l’EPR finlandais , qui a permis de comprendre que l’argent irrigue la région, la délégation de 27 personnes dont 6 journalistes a pu visiter le chantier qui n’en finit pas, même si un jalon semble fixé à début 2020 ( un de plus ?)

Deux choses sont à remarquer:

Areva est bien présent dans ce projet aux cotés de TVO le client, mais nous n’avons pas pu disposer d’un point global sur la situation de cet EPR: projet technique initial , problèmes rencontrés, planning, couts et questions financières… rien..

Si certains ont pu voir et poser leurs questions, d’autres n’ont pu accéder aux salles « où il se passe quelque chose », personne n’a eu accès au « coeur » à moins de 10m , ni voir le couvercle semble t il suspendu…

Certes si tout semble beau , propre et de peinture récente, il a été difficile d’ en savoir plus sur le dernier « incident » lié aux vibrations amorties par des dispositifs anti-fouettement des tuyaux du coeur..

Pour mémoire l’EPR de Flamanville ne dispose pas de dispositifs anti-fouettement mais les soudures  » en exclusion de rupture » seraient de qualité supérieure… Il serait par ailleurs impossible de rajouter de tels dispositifs à Flamanville ( sic) .. Sûr? Il va falloir faire un comparatif des deux EPR..