Anniversaire Fukushima 10 ans: vidéos, livres, expos

Cet article est mis a jour régulièrement

Bande dessinée intitulée Fukushima 3.11.

L’Association Nos Voisins Lointains 3.11 a le plaisir de vous annoncer la mise en ligne en libre accès de la bande dessinée intitulée Fukushima 3.11. Les pages de cette bande dessinée sont parues dans le n°15 de la revue TOPO (janvier/février 2019).Elles ont été réalisées à partir du témoignage de Suguru Yokota, recueilli dans le cadre du projet de recherche « DILEM » du CNRS….

Suguru, le garçon qui avait 15 ans lorsqu’il fut interviewé pour la première fois, est originaire de la ville de Koriyama, qui se situe en dehors des zones d’évacuation par l’ordre. Les déplacé-e-s de ces territoires sont appelés les « évacué-e-s volontaires » ou « auto-évacué-e-s » par rapport aux évacué-e-s forcé-e-s, et sont souvent les cibles de critiques et de brimades, puisqu’ils ont osé prendre la décision de partir, alors que le gouvernement n’avait pas donné l’ordre d’évacuer.

Cliquer pour visualiser la BD.
FUKUSHIMA 3.11

Source:

http://nosvoisinslointains311.home.blog/…/bd-fukushima…/

Mon Troupeau Irradié :

Mon Troupeau Irradié est un film avec des témoignages d’éleveurs de vaches de Fukushima. Mise en ligne du film d’accès gratuit prévue pour la période du 21 février au 14 mars 2021

Agenda

le lien vers la bande annonce:

Débat en ligne avec la participation du réalisateur prévu pour le samedi 13 mars à 14h
plus d’informations sur:
https://nosvoisinslointains311.home.blog/agenda/?fbclid=IwAR1 qnJJC9tG6DVYJRsNJAriIoyPAcwabqvlp6_i3NbR7JuZ2DPqt12_Bfs

Cecile Asanuma Brice annonce son nouvel ouvrage, Fukushima : Dix ans après.

Sociologie d’un désastre nucléaire, paraîtra le 4 mars 2021 aux éditions de la Maison des Sciences de l’Homme. Il sera question de ses recherches sur les banlieues japonaises, de ses travaux sur l’après-Fukushima, mais aussi de l’entrecroisement de ces thématiques au travers de la gestion des populations à la suite de la catastrophe du 11 mars 2011.
AUDIOBLOG.ARTERADIO.COM
Audioblog | Episode 6 – L’urbanisme japonais, entre aménagement des banlieues et gestion de la catastrophe de Fukushima : entretien

Fukushima, 10 ans après

Le 11 mars 2011, au large des côtes de l’île japonaise de Honshu, un séisme de magnitude 9,1 provoque un tsunami qui engloutit 54 des 174 villes côtières à l’est de l’archipel. Les jours qui suivent, plusieurs explosions ont lieu et trois des six réacteurs de la centrale nucléaire de Fukushima Dai Ichi fusionnent, déclenchant une catastrophe sans précédent. Cécile Asanuma-Brice, chercheuse au CNRS et codirectrice d’un programme international de recherche CNRS sur les post-Fukushima studies, résidente permanente au Japon depuis 2001, était présente au moment des faits. Dix ans plus tard, elle revient sur le déroulé d’un désastre qui se prolonge jusqu’à nos jours. Dans cet ouvrage, elle analyse les différentes dimensions de la catastrophe, notamment au travers de témoignages qu’elle a recueilli en japonais auprès des résidents, des associations, des administrations locales, nationales et internationales, du Premier ministre, Naoto Kan, en poste au moment des faits, mais aussi via le compte-rendu d’audition du directeur de la centrale nucléaire de Fukushima, Masao Yoshida. Leurs récits dissonants interrogent les modalités de gestion de l’ignorance et du droit à savoir. Dans des circonstances qui mettent en jeu la vie de millions de personnes, qui régit l’accès à des informations de santé publique ? Qui peut décider de la non-évacuation d’une ville sinistrée ou du relogement des populations dans une ville contaminée ? Pour qui et comment s’organise la reconstruction ? Quelle communication du risque l’accompagne ? L’ouvrage est une mémoire vive, une analyse scientifique des politiques de relogement des réfugiés, des enjeux des mesures de radioactivité et du suivi psychologique des populations traumatisées.

Exposition

Le vécu de l’accident nucléaire de Fukushima, Japon : Les paroles des enfants I

Exposition virtuelle sur le site internet et en salle

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est image.png.

Retour sur la catastrophe de 2011 avec

Akiko IDA auteure et ethnologue, et

Misato Yugi dessinatrice.

Réalisation CRILAN


“Si les radiations étaient visibles,

si les radiations étaient des points rouges,

Voilà ce qu’on verrait réellement.”

Une réponse sur “Anniversaire Fukushima 10 ans: vidéos, livres, expos”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.