Retour à Helsinki pour les CLI de la Manche: Stuk et Sureté nucléaire.

Avec 325 collaborateurs STUK , autorité de sûreté nucléaire ( Cf ASN en France) veille sur les installations nucléaires de Finlande et en particulier sur l’EPR pour lequel il est amené à donner des avis et formuler des exigences. Elle n’est pas responsable de ses autorisations (contrairement à la France). La rencontre du 27 novembre a permis d’en savoir plus. 30 novembre 2019

Sur OL3 ( EPR) , Stuk fait les contrôles de sécurité avec 100 experts. En mars 2019 Stuk a transmis un avis favorable au démarrage en vue du permis que le gouvernement a accordé. C’est ainsi qu’en 2020 le chargement du réacteur pourrait s’opérer..

Sur Onkalo, ( la cachette aux déchets nucléaires), Stuk a détaillé les étapes du projet ainsi que les autorisations successives:

  • De 1978 à 1983 : définition du projet
  • De 1983 à 1999: sélection du site avec 100 possibilités pour arriver à 5 options.
  • 2000 et 2001: validation par le gouvernement et le parlement
  • 2004-2014: construction du site et gestion des déchets nucléaires de faible et moyenne activité
  • 2012 : dépôt de la demande de Site profond HAVL étudiée par Stuk
  • 2015: approbation
  • 2022: demande de permis possible par Possiva ( Cf Andra ) qui soit démontrer que le projet est solide.

Le représentant de Stuk a défini les principes de communication:

Pro-active

Confiance vis a vis des parties prenantes

Transparence: donner des informations pour l’action.

Pour Stuk chaque employé a le droit et le devoir de communiquer afin de répondre a chaque question posée.

Le moment des questions réponses a été l’occasion pour le CRILAN d’échanger sur deux sujets:

Sur l’EPR « L’ EPR de Finlande a connu des problèmes de vibrations sur les tuyauteries importantes , quel est votre point de vue sur les causes et les solutions ? » (1)

Réponse: Stuk a controlé la ligne du pressuriseur et a validé la solution des amortisseurs sur les dispositifs antifouettement proposée, elle semble satisfaisante.

Il n’y a pas des questions en cours aussi importantes qu’en France. Areva et TVO se concertent.

Sur les dispositions en cas d’accident nucléaire:

Concrètement il ne semble pas y avoir de mesures comme en France excepté le signalement aux autorités et la distribution d’iode stable dans un rayon de 5km.

(1)

https://www.usinenouvelle.com/article/un-probleme-de-vibration-dans-le-reacteur-nucleaire-finlandais-d-areva.N810145

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.