PPI de la centrale nucléaire de Flamanville: vers un Cotentin isolé?

La consultation publique sur le PPI de Flamanville a débuté le 26 novembre et va se poursuivre dans les mairies et sous-préfecture jusqu’au 21 décembre.  Le rayon du PPI va etre porté de 10 à 20 km. 

Le  CRILAN s’inquiète d’une carte de gendarmerie qui apparaît dans la consultation publique sur le futur PPI, plan particulier d’intervention, de la centrale nucléaire de Flamanville. On y voit un trait bleu qui traverse le Cotentin de Carentan au Havre de Saint-Germain-sur-Ay. Il s’agit d’une ligne dite « d’arrêt hermétique ». le CRILAN voudrait savoir à quoi cela correspond et se demande s’il s’agit d’une frontière destinée à isoler la population de la presqu’île du Cotentin en cas d’accident nucléaire.  Tout en déplorant l’absence de réunion publique, le CRILAN posera la question le 10 décembre lors de la réunion spéciale de la CLI qui recevra la Préfecture pour un exposé du PPI.

Quand la ligne d’arrêt hermétique devient « ligne d’accueil et d’information »

Un tour de passe passe pour ne pas désigner la ligne de démarcation nucléaire du Cotentin…

Source La Presse de la Manche du 4 12 18

Cliquer sur le lien ci dessous pour agrandir la carte

CartePrefEvacuationPM

 

Une réponse sur “PPI de la centrale nucléaire de Flamanville: vers un Cotentin isolé?”

  1. C’est malheureusement une évidence et la population sera confinée chez elle de force. Qu’en sera-t-il des écoles?
    Comme disait un certain pro-nucléaire, au retour de Fukushima, en évoquant une éventuelle catastrophe :
     » c’est gérable… » .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.