Assemblée générale du CRILAN du 19 mai 2019: un vote de dissolution illégal

Communiqué de presse

Dimanche 19 mai, lors de l’Assemblée Générale ordinaire du CRILAN, 19 adhérents sur 32 ont rejeté le rapport moral, déjugeant le CA dans sa gestion de « l’Affaire de l’Assurance Vie » et invoqué des divergences idéologiques sur la lutte antinucléaire.

Ils ont refusé d’intégrer le CA pour s’y trouver majoritaires.

Refusant la convocation d’une AG extraordinaire de dissolution éventuelle, ils ont alors décidé la tenue immédiate d’un vote au bout de 4 heures d’AG.

Le Président a alors procédé à la levée de séance de l’AG ordinaire afin de préserver l’intérêt des adhérents non consultés.

Le vote sur la dissolution n’est donc pas légal puisqu’il n’était pas à l’ordre du jour et que le président avait levé la séance.

Nous nous préparons à convoquer une Assemblée Générale pour donner la parole aux adhérents sur le devenir du CRILAN.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.