« Mon troupeau irradié « : deux ciné-débats les 9 et 11 mai à Cherbourg et aux Pieux

Le documentaire lié à la catastrophe de Fukushima suit le parcours de cinq éleveurs de bovins résolus à préserver leurs troupeaux.
Débat avec Kurimi Sugita de l’association «Nos voisins lointains».

Une initiative CRILAN et AGORA face aux risques nucléaires .

Mardi 9 mai à 20 h , Cinéma Odéon, 51, rue Maréchal-Foch, Cherbourg-en-Cotentin.

Jeudi 11 mai à 20 h, Auditorium de l »Ecole de musique Les Pieux

Synopsis
Suite au désastre nucléaire de Fukushima, le gouvernement japonais impose aux éleveurs de tuer leurs troupeaux situés au sein de la zone d’exclusion. Le documentaire suit le parcours de cinq éleveurs de bovins résolus à préserver leurs troupeaux, malgré les coûts que cette décision implique.

Une équipe formée de chercheurs issus de plusieurs universités a également commencé à surveiller les problèmes sanitaires chez les vaches exposées. Le thème de l’étude est l’exposition aux faibles doses d’un grand animal, thème inédit dans le monde entier. Mais les agriculteurs refusant l’abattage des vaches sont devenus une entrave aux yeux du gouvernement. Peu à peu, les difficultés s’accumulant, certains fermiers abandonnent leur lutte. D’autres s’évertuent à faire vivre des vaches dans des territoires contaminés, alors que ce bétail n’a plus de valeur économique.

Pourquoi ce film? 

Le CRILAN (Comité de Réflexion, d’information et de lutte Antinucléaire) invite Kurumi Sugita pour animer la projection du film « Mon troupeau irradié ». Ce n’est pas un hasard.
Le CRILAN est en contact avec l’association franco-japonaise « Nos voisins Lointains » qui apporte un soutien aux familles au Japon et témoigne de leur vécu ici en France.

Confronté depuis bientôt 20 ans à la construction de l’EPR de Flamanville, « cet engin quasi inconstructible » selon Mr Proglio ancien PDG d’EDF, le CRILAN demande depuis 18 mois  à la CLI (Commission Locale d’Information) de Flamanville une expertise indépendante sur l’EPR à la veille de son éventuel démarrage. 

Avant que la CLI de Flamanville n’examine (enfin) le 25 mai la demande d’expertise indépendante portée par le CRILAN, notre association veut alerter la population vis-à-vis des conséquences d’un accident nucléaire à l’EPR.

L’incident sur l’EPR chinois de Taishan 1 doit nous faire réfléchir face aux dérogations et bricolages successifs sur l’EPR de Flamanville.

Outre sa population qui doit être respectée avant tout, la Manche est aussi le second département de France en production laitière et le premier en têtes de bétail. C’est une activité économique mais aussi humaine importante.

Au nom du principe de précaution, le film qui est présenté s’inscrit dans la mission d’information du CRILAN face aux risques désastreux d’un accident nucléaire qui pourrait bien nous toucher avec l’EPR et l’accumulation d’activités nucléaires dans la presqu’ile du Cotentin.

https://www.sciencesetavenir.fr/decouvrir/agenda/mon-troupeau-irradie-ou-la-lutte-des-eleveurs-de-vaches-de-fukushima_168415