Le CRILAN se félicite de la suspension du projet FAB entre Menuel et la Grande Bretagne.

Le projet F.A.B du passage d’une ligne THT de 320 000 volts en provenance de la centrale nucléaire de Flamanville, de Menuel jusqu’à Exceter ( Devon) en passant en souterrain de Menuel à Siouville et en sous marin de Siouville à Exceter est suspendu, officiellement à cause du Brexit.
Cette ligne devait être opérationnelle à partir de 2022/2023. L’enquête publique avait été conduite, du 19/12/2016 au 27/01/2017.
Rappelons que le CRILAN avait manifesté son opposition à ce projet depuis plus de 2 ans:
  • au cours des réunions tenues par le Réseau de Transport d’électricité (RTE alors,  aujourd’hui ENEDIS)  et notamment en Préfecture de la Manche
  • par un rassemblement devant les grilles de cette denière
  • par la distribution de tracts devant les mairies concernées, lors de la présentation officielle et publique de ce projet
  • sur le registre d’enquête publique en mairie de Siouville. 
Nous avions même eu le soutien d‘un responsable CGT du comité d’entreprise de RTE. 
Nous dénoncions le fait qu’il s’agissait d’exporter la surproduction électrique nucléaire due à la volonté à tout prix et à tous risques de mettre en marche l’EPR de Flamanville, malgré sa cuve défectueuse et non vraiment  d’importer de l’énergie  renouvelable. 
Aussi, nous félicitons-nous de cette suspension du projet FAB, que nous espérons un premier pas vers un abandon définitif. Il s’agit, pour nous, de relier un tel abandon à celui de la mise en marche de l’EPR dont le couvercle et le fond ne respectent pas les lois et réglementations, dérogation permise par le Premier Ministre Valls le 30/12/2015, au mépris de l’environnement, de la sécurité  des travailleurs et des populations.
Notre communiqué du 09/01/2015: